Fluorimètres et Photomètres de Process
Fluorimètres et Photomètres de Process
Fluorimètres et Photomètres de Process

Fluorimètres et Photomètres de Process Nouveauté



Le photomètre/fluorimètre PX2+ est conçu pour être utilisé dans des applications de surveillance en continu de process dans diverses industries.

Le PX2+ est un instrument très sensible, facile à utiliser et compact capable de mesurer l’absorbance ou la fluorescence. Il est doté d’un écran LCD tactile capacitif de 3,2" qui permet aux utilisateurs d’étalonner et de visualiser les données. La surveillance du process représente un investissement important, mais les avantages économiques qui en découlent induisent un meilleur contrôle du process et la réduction des déchets.
  • Mesure en continu et précises de la concentration du produit
  • Mesure à simple ou double longueurs d’onde dans l’UV-Visible-IR ou par fluorescence UV.
  • Pas de réactif
  • Longueurs d’onde disponibles entre185 et 2600 nm
  • Précision : 1% de la pleine échelle
Généralités sur la FLUORESCENCE

Généralités sur la FLUORESCENCE



La fluorescence se produit lorsqu’une molécule absorbe l’énergie lumineuse à une longueur d’onde et réémet la lumière à une autre, généralement une longueur d’onde plus longue. La longueur d’onde où l’absorption maximale se produit est appelée la longueur d’onde d’excitation, et la longueur d’onde où l’émission maximale se produit est appelée la longueur d’onde d’émission. Le PX2+ utilise des filtres optiques pour fournir des plages de longueurs d’onde d’excitation/d’émission spécifiques choisies pour coïncider avec la fluorescence du composé à analyser.

La spectroscopie de fluorescence peut être utilisée pour mesurer la concentration d’un composé parce que l’intensité de fluorescence est linéairement proportionnelle à la concentration de la molécule fluorescente. Seules les molécules qui fluorescent peuvent être détectées par cette méthode. Cependant, la sensibilité et la spécificité des mesures de fluorescence conduisent à plus de précision sur les valeurs mesurées par rapport aux méthodes de mesure de l’absorbance.

L’extrémité de la sonde de fluorescence est l’élément clé d’une mesure avec le PX2+. La source lumineuse dans le PX2+ fournit l’énergie d’excitation via une fibre optique. La lentille à bille, située à la surface de la sonde, concentre cette énergie à travers la fenêtre saphir. L’énergie est ensuite absorbée par le composé qui crée une énergie d’émission. Cette énergie d’émission est retransmise au PX2+ par une fibre optique et est dirigée vers le détecteur où le signal de concentration est mesuré. L’extrémité de a sonde de fluorescence est moins sensible aux bulles ou aux solides en suspension en raison de sa conception.
Généralités sur l'ABSORBANCE

Généralités sur l'ABSORBANCE



La spectroscopie d’absorption est utile dans une grande variété d’applications car elle permet de distinguer les composés  les uns des autres dans un mélange. Les pics d’absorption le long du spectre électromagnétique sont présents à des longueurs d’onde spécifiques pour presque tous les éléments. Ces signatures spectrales uniques peuvent informer les scientifiques de quels éléments et composés sont présents dans leur échantillon. Le PX2+ est un instrument qui mesure la concentration de composés organiques et inorganiques en déterminant l’absorbance à des longueurs d’onde spécifiques de la lumière.

Le PX2+ est un émetteur photométrique qui utilise la Loi de Beer-Lambert, l’atténuation de la lumière pendant qu’elle passe à travers une substance, pour surveiller les changements de concentration d’un produit dans le process. Le PX2+ envoie le rayonnement d’une source lumineuse à l’intérieur d’une cellule de mesure et renvoie le signal à l’instrument via des coupleurs d’interface optique et des fibres optiques. Le PX2+ utilise des filtres optiques pour fournir des gammes de mesure et des longueurs d’onde de référence spécifiques, choisies pour coïncider avec l’absorbance du produit à suivre. Le signal est linéarisé, et le signal analogique ou numérique résultant peut être envoyé à un automate ou une supervision pour le contrôle du process. Des sondes Transmission Single Pass, Transmission Double Pass, et ATR peuvent être utilisées à la place des coupleurs d’interface optique en fonction des exigences du procédé.